20 décembre 2018 à 12h00 | Par Vincent Gross

Le préfet Frédéric Veaux quitte la Mayenne

Mercredi, on apprenait le départ de Frédéric Veaux, préfet de la Mayenne, nommé par le Chef de l’État, préfet des Landes. Il sera remplacé, dès le 7 janvier par Jean-Francis Treffel.

Abonnez-vous Imprimer
- © VG

« La Mayenne se souviendra longtemps de cet homme d’exception ayant réconcilié les agriculteurs avec la fonction de représentant de l’État qu’est un préfet », « Les agriculteurs de la Mayenne se souviendront de vos valeurs humaines », « Nos échanges ont toujours été constructifs aux bénéfices des agriculteurs ». Que ce soit respectivement Philippe Jehan, Nelly Loupy, puis Sylvain Rousselet, les agriculteurs twittos saluent, depuis mercredi, Frédéric Veaux pour son action, mais aussi son caractère. Arrivé en mai 2016, pour son premier poste comme préfet, après une longue carrière brillante dans la police, l’homme aura fait sa première sortie officielle dans le département dans une exploitation agricole, écoutant et comprenant les conséquences de la crise touchant alors plusieurs filières. Dès l’été, l’agriculture devient un sujet régulier pour le représentant de l’État : le conflit entre les éleveurs laitiers et Lactalis ayant rapidement pris le pas sur l’actualité estivale de 2016. Frédéric Veaux n’aura de cesse d’appeler au dialogue, mettant autour de la table les protagonistes pour trouver des solutions. Son rôle aura été déterminant dans la sortie de l’occupation du rond-point de la Honte… Une méthode qu’il réitérera pour plusieurs filières agricoles.

Au cours de ces deux années et demie en Mayenne, il sera apprécié par ses interlocuteurs, toujours à l’écoute, toujours partant pour découvrir, comprendre, en savoir plus, n’hésitant pas changer de costume et à coiffer une charlotte pour visiter, jusqu’à récemment, un élevage de porcs… Un vrai préfet de terrain alliant sourires, humour, et toujours de l’humanité, quelle que soit la décision prise. « Je retiendrai de notre collaboration, un dialogue permanent, empreint de respect et de confiance, qui a permis de faire avancer les dossiers du département », a souligné Olivier Richefou, président du Département. « Les Landais ont bien de la chance » a tweeté Joël Balandraud, maire d’Évron et président de la communauté de communes des Coëvrons. Une pensée partagée par beaucoup.

Du Pacifique aux rives de la Mayenne

Jean-Françis Treffel, actuellement préfet de Wallis-et-Futuna, dans le Pacifique, a été nommé en Mayenne à compter du 7 janvier 2019. Né le 15 mars 1955 à Paris, il a commencé sa carrière en 1982, comme attaché d’administration à la direction du Trésor du ministère de l’Économie, des Finances et du Budget. Nommé sous-préfet dans le Val-d’Oise en 1992, puis à Lorient en 2011, il partira le 2 février 2017 pour le Pacifique, à 16 000 km de la la France métropolitaine, au poste de préfet et administrateur supérieur des de cette collectivité territoriale insulaire aux seuls 12 197 habitants.... C’est donc un retour en métropole pour ce juriste, diplômé d’un master de droit public.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui