02 octobre 2018 à 18h00 | Par AP

Incendie d’un abattoir: front commun des syndicats

Abonnez-vous Imprimer

« Un pas supplémentaire a été franchi la nuit dernière » dans « la stigmatisation des éleveurs », estiment l’ensemble des syndicats agricoles nationaux dans un communiqué commun le 28 septembre, après l’incendie « manifestement criminel » ayant touché dans la nuit l’abattoir des établissements Gesler situé à Haut-Valromey (Ain).
« Les éleveurs n’en peuvent plus de ces attaques répétées contre leur métier », estiment les organisations rappelant que cette action « intervient dans un contexte de mobilisation très violent de certaines associations végan ». « Nous n’acceptons ni les insultes […] ni les agressions contre les acteurs de nos filières », rappellent-elles.
« Nous, syndicats agricoles, demandons ensemble le respect de nos métiers et demandons aux pouvoirs publics de faire cesser cette violence inacceptable », concluent-elles.
« Nous ne dénonçons pas le véganisme en tant que tel: chacun est libre de choisir le régime alimentaire qu’il souhaite pour lui-même », estiment par ailleurs les syndicats, « mais le prosélytisme qui est orchestré autour n’est pas acceptable. » Si « des abus existent dans certains abattoirs », ils « ne représentent pas l’ensemble des situations, ni l’ensemble de la production », détaillent-ils jugeant que « les associations qui prônent l’arrêt complet de l’élevage se trompent de combat ».

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui