Agri53 04 avril 2019 à 13h00 | Par Vincent Gross

Groupama : « la proximité, une valeur d’actualité »

Le 3 avril 2019, la fédération départementale Groupama de la Mayenne tenait son assemblée générale à Louverné. Une journée particulière avec le départ de la présidente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marie-Jeanne Rousière quitte la présidence mayennaise. Elle sera remplacée par Michel Faucon, ex-trésorier.
Marie-Jeanne Rousière quitte la présidence mayennaise. Elle sera remplacée par Michel Faucon, ex-trésorier. - © VG

Cette assemblée générale n’a pas manqué d’émotion ! Et pour cause c’était la dernière de la présidente de la fédération départementale de Groupama de la Mayenne. Marie-Jeanne Rousière, à 65 ans et après quatre ans de mandat, passe la main. Statuts de la fédération obligent. « J’ai assé 4 années intenses et courtes à la fois », nous confiait-elle peu avant le début de la réunion. « Tout a été important » pour elle, notamment « la proximité avec les sociétaires, les collaborateurs. Cette proximité, c’est notre Adn », ajoute-t-elle. Dans son rapport moral, la présidente est revenue sur les projets initiés par la Caisse régionale et le Groupe. « Nous vivons un temps fort de notre mutualisme. Nous organisons au printemps plus de 200 rencontres avec nos sociétaires, élus, amis et partenaires. Des rencontres charnières au cours desquelles nous pouvons échanger tous ensemble sur nos réalisations et ambitions. Chaque année dans les 8 départements de Groupama Centre Manche, plus de 20 000 personnes participent à ces rencontres. C’est considérable. Cela démontre que nos communautés sont toujours dans l’action et que la proximité reste une valeur d’actualité dans ce monde toujours plus connecté. Notre dynamique mutualiste est bien réel. »

Et de rappeler sa fierté « d’être actrice de cette communauté, d’agir pour animer nos territoires, de participer à cette belle aventure humaine dans notre département ». En Mayenne, 28 400 sociétaires sont assurés par Groupama, dans l’une des 41 caisses locales qui sont représentées par 470 administrateurs. « Nous maintenons un bon maillage territorial, estime Marie-Jeanne Rousière, nous assurons pleinement notre rôle d’assureur de proximité. » Elle a également souligné le potentiel de développement « dans les bassins de vie du département ».

La présidente est revenue sur le rôle des élus pour « initier des actions très concrètes ». Ainsi, pour renforcer la proximité, une agence mobile se met en chemin. « La première du genre sillonnera les routes de l’Eure en 2019 » a précisé la présidente. Ce projet sera déployé plus largement s’il démontre « son efficacité ». Mais, rassure-t-elle, « l’agence mobile ne remplacera jamais notre réseau d’agences ».

Autre projet émanant des élus, « la mise en œuvre de moyens supplémentaires pour préserver nos portefeuilles de sociétaires ». Un plan de contacts multicanal en cours d’élaboration « aboutira en 2019 ». Il devrait être « présenté très prochainement ». Enfin, s’adressant à la salle : « Chaque jour vous faites avancer notre mutuelle. Continuez à agir, à porter les valeurs humanistes de Groupama ». Pour sa part, Marie-Jeanne Rousière, si elle quitte la présidence départementale et la vice-présidence régionale, demeurera vice-présidente de sa caisse locale à Mayenne. Pas de quoi s’ennuyer tout de même…

De bons résultats

Pascal Loiseau, directeur général de Groupama Centre Manche, a rappelé des éléments du contexte de l’année écoulée. « 2018 a été marquée par une meilleure conquête de clients : notre portefeuille fin 2018 est plus important que fin 2017, ce malgré un vieillissement de la population qui ne nous est pas forcément favorable ». Ainsi, le chiffre d’affaires a augmenté de 1,9 % pour les assurances aux personnes et aux biens, et de +10 % pour la collecte d’épargne. Le marché des professionnels a notamment été porteur pour Groupama en 2018.
L’enquête de satisfaction « clients » révèle que « le marché des professionnels nous aime bien, surtout le secteur agricole, mais ces clients sont très exigeants et c’est normal ». La satisfaction se traduit par une hausse de 3 % et atteint 92 % dans le secteur agricole. « Ce qui ne nous était pas arrivé depuis longtemps », souligne le directeur général.
L’ensemble des résultats sera présenté lors de l’assemblée générale de Groupama Centre Manche, le 19 avril prochain.

Groupama Centre Manche, c’est :

-       8 départements : Calvados, Eure, Eure-et-Loir, Manche, Mayenne, Orne, Sarthe et Seine-Maritime,

-       1300 collaborateurs,

-       3000 administrateurs, dont 470 en Mayenne,

-       290 000 sociétaires, dont 28 400 en Mayenne,

-       557,9 millions de chiffre d’affaires,

-       350 actions menées pour renforcer la sécurité des personnes et des biens.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui