Agri53
Accueil > Actualités

Quand on est « BIEN NE, BIEN ELEVE », on ne méprise pas ses éleveurs et l'ensemble du collectif !

Pauline COLLET GASTINEL
Le 05/07/2018 à 11:17 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Depuis près de 2 ans, le groupe COOPERL a décidé de proposer un prix « maison » à ses adhérents éleveurs de porcs. Certes, c'est leur droit plein et entier. Pendant cette durée, la première entreprise porcine française, de plus une coopérative, avec une influence indéniable sur le prix du marché national, n'a jamais porté le prix vers le haut.

Aujourd’hui, nous constatons que, en début d’été, période à laquelle le prix payé aux éleveurs est usuellement en position haute, ce groupe décide de fixer son prix « maison » à 1,18 €/kg de carcasse. Ce prix inférieur de 4 centimes à celui du MPB fait subir aux adhérents un décalage de 10 centimes avec l’Allemagne et de 20 centimes avec l’Espagne ! Cela donne un signe catastrophique aux éleveurs. Avec ce niveau de prix en totale déconnexion avec le marché européen, COOPERL torpille à distance le marché au cadran en orientant le prix français à la baisse à une période de l’année où les cours sont habituellement haussiers. Pour le syndicalisme FRSEA Bretagne et Pays de la Loire, il est insupportable que ce soit une coopérative qui prive l’ensemble des éleveurs de porcs français des hausses de prix estivales. Encore une fois, COOPERL se met en dehors du collectif et cela au pire moment !! Quelle stratégie souhaite-t-elle mener ?! Le réseau FNSEA a fait le travail sur l’origine pour redonner aux consommateurs le réflexe d’achat du « porc français ». Maintenant, que chacun fasse bien le travail qui le concerne pour ne pas anéantir la filière porcine française ! A bon entendeur …



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri53.fr
DERNIERES NEWS