L'Auvergne Agricole 30 avril 2019 à 14h00 | Par L'auvergne Agricole

L’ISN rajoute des pierres et des partenaires à son édifice

Près de 93% du lait AOP Saint-Nectaire est transformé en fromage mais le nombre d’exploitations laitières est en baisse, encore 9,3% d’entre elles ont disparu en 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jacques Chazalet, président de la Safer AuRA et Patrice Viala, président de l’ISN ont signé la convention de partenariat en présence de Jean-Marc Boyer, sénateur du Puy-de-Dôme.
Jacques Chazalet, président de la Safer AuRA et Patrice Viala, président de l’ISN ont signé la convention de partenariat en présence de Jean-Marc Boyer, sénateur du Puy-de-Dôme. - © Mélodie Comte

La filière AOP Saint-Nectaire poursuit son développement. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, l’Interprofession du Saint-Nectaire (ISN) est revenue sur les faits marquants de l’année 2018. La progression des ventes de +2,2% (+3,5% en fermier et +0,7% en laitier) et un taux de transformation de la production laitière de près de 93%, soit 58 321 250 litres, sont les témoins d’une stratégie commerciale efficace. Encore 44% des volumes de Saint-Nectaire sont écoulés dans le   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui