Agri53 04 février 2019 à 11h00 | Par A.A.

Viande bovine : un accord sur un prix de revient

Abonnez-vous Imprimer

« Les représentants de la section Bovin d’Interbev ont validé la méthode de calcul d’un indicateur de prix de revient en viande bovine », indique la Fédération nationale bovine (Fnsea) et les Jeunes Agriculteurs dans un communiqué commun du 31 janvier 2019.
À partir des données du second semestre 2017, les prix de revient obtenus sont de « 4,64 €/kg carcasse pour une vache allaitante, 5,08 € pour une génisse, 4,50 € pour un jeune bovin et 3,08 € du kilo vif pour un broutard ». « Intégrant les différents postes de charge et une rémunération de l’éleveur basée sur 2 Smic, ce prix de revient sera mis à jour tous les six mois en suivant les indices Ipampa et ajusté tous les ans en fonction du montant des aides touchées par les éleveurs », explique la Coordination rurale dans un communiqué du 1er février.
Mais les syndicats ne se réjouissent pas pour autant de cette annonce. Pour la Fnb et la JA, il s’agit « d’une première étape » avant de « construire une contractualisation avec une formation du prix en marche avant ». Pour la CR, « il serait […] bien naïf de crier victoire », car l’indicateur va être pondéré par des indicateurs de marché dans les formules de calcul de prix. Pour la Confédération paysanne, il s’agit d’un « accord à minima », car le « système est inopérant » comme la filière ne contractualise que « pour une part infime des volumes ».

 

 

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui