Anciens numéros
AFFICHER PAR :

66 anciens numéros

N°199 (51)

19 décembre 2019 | Semaine 51 199
Afficher l'édito

L'édito

2019 : encore une année dure pour les nerfs

L’année écoulée a vu quelques embellies. Le cours du porc a progressé grâce à une demande chinoise forte, tout en sachant que la situation sanitaire (fièvre porcine africaine) reste fragile. Les Egalim ont donné quelques signes positifs au sein de la filière laitière. La récolte de blé a été correcte. Mais 2019 a eu son lot de coups durs : sécheresse estivale suivie d’excès de pluie cet automne, prix toujours trop bas en viande bovine, importations de volailles en hausse, nombre de jeunes installés en régression, agribashing récurrent mené par des minorités manipulatrices et soutenu des médias en quête d’audimat…

2019 nous a montré que des éléments peuvent être rapidement mis en place : repas végétariens dans les cantines, retrait des produits phytos, Znt.

En opposition, la mise en place des Egalim dans certaines filières est lente, voire absente. La réforme des retraites décalée de 12 ans dans son application retardera d’autant la revalorisation des pensions agricoles. Pendant que les privilèges de certains courent toujours…
À quand le jour qui verra notre Président et notre Premier ministre taper fort du poing sur la table en demandant à nos concitoyens d’arrêter de dénigrer le monde agricole, mais de mieux le considérer, et même de l’encourager ?

Nous savons bien que notre pouvoir exécutif est soucieux de gérer au mieux les masses électorales en ménageant la chèvre et le chou. Mais il est temps de prioriser et de traiter les dossiers avec équité. La redynamisation du monde rural est une priorité : elle a, par conséquent, besoin de moyens.

Par Xavier Julien, président du canton de Meslay-du-Maine Fdsea 53

 

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui