Agri53 18 novembre 2020 à 22h00 | Par Vincent Gross

Vigie53-Agri est opérationnelle, il suffit de télécharger l'appli

Dans le cadre de l'Observatoire départemental de lutte et de prévention contre l'agribashing en Mayenne, et sur proposition de la Fdsea 53, l'application Vigie53-Agri est désormais téléchargeable. Son but : limiter la propagation de faits et méfaits dans les exploitations agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Préfecture de la Mayenne

Le principe est simple : chaque exploitant télécharge l'appli sur son smartphone et demande un code d'accès à la Chambre d'agriculture de la Mayenne. Dès qu'il soupçonne un délit ou observe des allées et venues peu ordinaires, il appelle la gendarmerie en faisant le 17 ou en envoyant un mail. Les forces de l'ordre prennent le relais en vérifiant les observations remontées par l'agriculteur. Si les faits sont avérés, une alerte, sectorisée, mais non nominative, est lancée depuis l'appli pour prévenir les agriculteurs de possibles faits délictueux. « L'objectif de cette application, gratuite pour les agriculteurs, est de communiquer des informations vérifiées et avérées, explique Noria Souab, directrice de cabinet du préfet Jean-Francis Treffel. Qui précise : « c'est de l'information descendante ». Il ne s'agit en aucun cas d'un réseau social. Seule la gendarmerie a la main sur l'information envoyée à « la communauté ». « Le but premier est bien de diffuser des messages d'alerte afin d'éviter la multiplication de faits », insiste le préfet. « La gendarmerie est la cheville ouvrière de cette application », ajoute Jean-Yves Guérot, secrétaire général de la Chambre d'agriculture de la Mayenne. Et de préciser : « Pour faire simple, c'est la gendarmerie qui va écrire les messages. Elle ne parlera pas d'un individu, mais d'une zone où le méfait, après vérification par les services de police, se serait produit ». Des propos relayés par les forces de l'ordre, via le colonel Denis Aubert, commandant du groupement de gendarmerie de la Mayenne : « L'agriculteur envoie un message à la gendarmerie. La communication remontante n'est destinée qu'aux forces de l'ordre. La communication descendante est maîtrisée par la gendarmerie ».

Gratuité

Quant au financement de cette application -- gratuite pour les exploitants agricoles --, il est assuré par la Chambre d'agriculture de la Mayenne. « L'abonnement à Vigie est de l'ordre de 100 EUR, explique Jean-Yves Guérot. En le prenant en charge, la Chambre d'agriculture rend service à l'ensemble de nos agriculteurs. » « Le développement informatique et la maintenance sont assurés par la gendarmerie du Maine-et-Loire », précise la préfecture.
Aux agriculteurs de la Mayenne de s'emparer de Vigie53-Agri.


Un guide et des visuels

Le Guide de l'utilisateur de Vigie53-Agri est à retrouver dans le rubrique « Actualités » du site de la préfecture de la Mayenne, en date du 13/11/2020 : https://www.mayenne.gouv.fr/Actualites. Des visuels sont téléchargeables et peuvent être affichés près de vos bâtiments, histoire de monter que vous faîtes partie du réseau de vigilance.

La Charte de l'utilisateur et le Guide de l'utilisation de Vigie53-Agri
sont à télécharger ci-dessous
(source : Préfecture de la Mayenne)


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,