Agri53 14 février 2020 à 11h00 | Par Alexandra Foussard

Un système plus herbager en alternative du maïs ensilage

Jeudi 6 février, l'association Montbéliarde Mayenne organisait son assemblée générale. Après une partie en salle en matinée, l'après-midi était consacrée à la visite du Gaec Vallée de la Jouanne à Forcé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs membres du syndicat des éleveurs Montbéliard de la Mayenne lors de la visite au Gaec Vallée de la Jouanne.
Les éleveurs membres du syndicat des éleveurs Montbéliard de la Mayenne lors de la visite au Gaec Vallée de la Jouanne. - © A.F

L'assemblée générale de l'association Monbéliarde Mayenne avait lieu jeudi 6 février. L'après-midi, était consacré à la visite du Gaec Vallée de la Jouanne sur le thème : « orientation vers un système plus herbager, comment minimiser l'impact du maïs ensilage et quelles sont les alternatives », présenté par Mickael Sergent, de Seenovia. Guy, Annette et Cédric Chesnel ont fait le choix de se tourner vers un système plus herbager. Une stratégie faisant suite à une volonté de réduire l'usage de produits phytosanitaires, avec une exploitation située en coeur de bourg à Forcé, et face à la pression de l'urbanisation. Mais aussi en lien avec le réchauffement climatique, qui pour cette exploitation, impactait fortement le rendement et la qualité de la production de maïs ensilage. Les exploitants ont ainsi fait le choix de diminuer les surfaces de maïs ensilage et de les remplacer par des surfaces en luzerne. L'alimentation des vaches laitières se compose notamment, en été, d'ensilage d'herbe, d'enrubanné de luzerne, d'herbe pâturée et d'ensilage de maïs. Et en période hivernale, d'ensilage d'herbe, d'enrubanné de luzerne, de pulpe de betteraves et d'ensilage de maïs. Mickael Sergent a présenté les avantages et limites du maïs ensilage et des fourrages verts (lire tableau) en fonction des attentes de chacun sur son exploitation. Au Gaec Vallée de la Jouanne, les derniers rendements de maïs ensilage sont loin d'avoir attendu des rendements suffisants pour alimenter les vaches laitières de l'exploitation, un choix de se tourner vers un système herbager s'est donc confirmé pour les éleveurs.

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le n° 206 d'Agri53

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui