La Vie Charentaise 27 janvier 2020 à 10h00 | Par A.V.

Un PLUI qui n’oublie pas les agriculteurs

Le plan local d’urbanisme intercommunal de l’ex-Bandiat-Tardoire a été mené en concertation avec les acteurs du territoire, dont la Chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En travaillant avec la Chambre d’agriculture, la communauté de communes a reçu de nombreux retours du monde agricole.
En travaillant avec la Chambre d’agriculture, la communauté de communes a reçu de nombreux retours du monde agricole. - © A.V.

Après l’élaboration d’un plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), ce document est obligatoirement soumis aux personnes publiques associées, qui comprennent la population, les associations locales et les acteurs du territoire. L’ancienne communauté de communes de Bandiat-Tardoire a lancé son PLUI dès 2015 avec une phase de diagnostic du territoire réalisée par un bureau d’études, à l’exception de la partie agricole. « Nous avons choisi de faire à appel à la Chambre d’agriculture »,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise