Agri53 12 mars 2020 à 10h00 | Par Seenovia

Réussir un ensilage d’herbe de qualité

La mise en place dans les élevages des nouvelles normes Systali par le biais du rationneur Rumin’Al, va permettre d’ajuster au mieux l’intégration des ensilages d’herbe dans les rations afin d’optimiser leur valorisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Seenovia

Systali remet en avant certaines bases du rationnement telles que l’importance d’avoir des fourrages de qualité pour limiter la proportion de concentré (Pco) qui provoque des interactions négatives. En valeurs Systali (Inra 2018), on considère qu’un ensilage d’herbe est de bonne qualité lorsque :
- Ufl Inra 2018 > 0.95 g/kg MS
- Mat > 16 %
- Balproru (balance protéique du rumen) > 35 g / kg MS
- Pdi > 75 g/kg MS

La réussite d’un ensilage d’herbe lors de la récolte va dépendre :
- Du stade. Le choix de ce dernier se fera en fonction du type de fourrage, de la qualité recherchée et également du rendement souhaité en lien avec le bilan fourrager de l’exploitation. Concernant la qualité, le stade idéal sera épis 10 cm pour les graminées correspondant à une semaine avant épiaison et stade début bourgeonnement pour les légumineuses.

De la hauteur de fauche : idéalement 7 cm pour limiter l’ajout de terre au fourrage et également permettre une ventilation du fourrage plus efficace. Couper plus haut permettra également de stimuler la repousse.

Du préfanage et du fanage : l’objectif est d’obtenir une matière sèche du fourrage entre 30 et 35 % le plus rapidement possible ce qui permettra d’optimiser la conservation, limiter les pertes de valeurs et augmenter la consommation du fourrage.

De la longueur de coupe : 3 à 4 cm pour optimiser le tassement et également optimiser l’ingestion du fourrage à l’auge.

De la confection du silo. Une bonne conservation s’effectue en milieu anaérobie, pour se faire opérer un tassement par fine couche de 15 à 20 cm d’épaisseur et fermer le silo hermétiquement rapidement après la fin du chantier. Lors de récolte simultanée afin de faciliter le tassement et la conservation positionner les fourrages les plus secs, les plus pauvres en sucres et les plus riches en Mat en bas de silo. Par exemple lors d’une récolte de luzerne et de Rga, positionner le Rga au-dessus du silo.

Des additifs de conservation. Ces derniers vont permettre de faciliter la conservation des fourrages de qualité (riche en Mat) qui ont un fort pouvoir tampon. Pour les ensilages d’herbe, privilégier les formules avecune part importante de bactéries homfermentaires afin d’assurer une baisse en pH rapide. Attention à bien maitriser le processus d’application.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

20 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui