Agri53 16 avril 2020 à 12h00 | Par Lena Gullaume

Quels sont les gestes barrières sur les fermes ?

Les exploitations peuvent tout autant être touchées par le coronavirus. Pour limiter sa propagation, certaines règles sont à respecter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Application des gestes barrières
Application des gestes barrières - © Agri53

À la campagne, on a tendance à se sentir préservé du virus. Pourtant, le risque est bien présent. Dans les exploitations, associés, salariés, personnes extérieures travaillent ensemble et peuvent se contaminer aussi bien dans des milieux confinés que dans des espaces ouverts. Le Covid-19 peut se propager via des contacts entre les personnes, avec des surfaces (où il peut survivre plusieurs jours) et par sa persistance dans l’air. À noter qu’une personne contagieuse en contamine en moyenne deux à trois autres. L’exploitant a pour mission de limiter les risques sur sa ferme. S’il est employeur, il doit d’ailleurs désormais noter un nouveau risque dans le Document unique d’évaluation des risques : « contact direct ».

Quelles sont les mesures à adopter ?

- Poursuivre la prévention habituelle : la biosécurité doit être poursuivie, voire renforcée.

- Limiter les contacts avec les personnes : une personne est contagieuse lorsqu’elle est malade, en fin de période d’incubation et dans les jours post-guérison.

- Éviter les contaminations indirectes : il est important de se laver régulièrement les mains et de nettoyer le matériel.

- Informer les salariés, s’il y en a, et insister sur l’importance de la prévention.

- Mettre à disposition des équipements et consommables nécessaires : eau, savon, papier jetable (ou au minimum des tissus propres régulièrement renouvelés), gel hydro alcoolique...

- Afficher les consignes sur l’exploitation (entrée, bureau...).

Que faire si une personne est considérée à risque ou présente des symptômes ?

Si une personne présente des risques elle peut se rapprocher de son médecin traitant ou du service santé et sécurité au travail de la Msa (avec médecins du travail). S’il s’agit d’un salarié, celui-ci doit informer son employeur afin qu’il puisse mettre en place des mesures spécifiques. Les salariés ayant des symptômes doivent rester confinés à domicile. Les exploitants ne pourront pas toujours respecter cette règle. La poursuite d’activité est possible en cas d’absolue nécessité (continuité du travail auprès des animaux) et de symptômes bénins à condition de porter un masque sur prescription et être davantage respectueux des consignes précédentes. Se tenir informé : en consultant le site www.gouvernement.fr/infocoronavirus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui