Agri53 21 novembre 2019 à 10h00 | Par Stéphanie Guibert

Projet Inno4grass : des pratiques innovantes dans les prairies

Quelles sont les innovations techniques dans les prairies ? Dans quel contexte sont-elles mises en œuvre ? Quelles sont les recommandations associées ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SG

Inno4grass : réseau dédié aux prairies

Inno4grass est un projet européen H2020 qui vise à partager des innovations pour une production durable des prairies en Europe. Centré sur le partage de connaissances, ce projet met en réseau 20 partenaires de 8 pays, dont la France et la Belgique. Il rassemble des acteurs différents tels que des agriculteurs, des chercheurs, des conseillers, des enseignants. À travers le recensement de pratiques innovantes sur les prairies dans les pays membres et de leur diffusion large, l’objectif est de contribuer à des systèmes herbagers performants au niveau économique, social et environnemental.

En France, les Chambres d’agriculture des Pays de la Loire ont participé à la détection de l’innovation dans les exploitations. 30 exploitations innovantes ont ainsi été identifiées sur le territoire français et décrites (170 à l’échelle du projet). Des rencontres entre agriculteurs, chercheurs, conseillers ont également été organisées permettant la production de notes techniques sur différents sujets.

Dans les élevages visités, c’est la combinaison de plusieurs techniques et la cohérence entre les choix agronomiques et zootechniques qui assurent la performance des systèmes et leur durabilité.

Pour en savoir plus

Retrouvez l’ensemble des productions du projet Inno4grass (portraits d’éleveurs innovants, fiches techniques), sur https://www.encyclopediapratensis.eu/product-category/inno4grass/

Quelques exemples de techniques

• Pâturage en « bandes »
Avec l’utilisation d’un fil avant et d’un fil arrière, l’éleveur met en place une gestion stricte du pâturage avec une offre en herbe journalière de qualité.

• Des lots « suiveurs »
Au printemps, les meilleures parcelles sont réservées aux lots avec les plus forts besoins qui y restent un temps limité. Un troupeau « suiveur » à moindres besoins finit les parcelles. Cette technique est principalement mise en œuvre en 2e partie de printemps pour faciliter la gestion des épis et limiter les refus. Cette technique peut être mise en œuvre dans tous les systèmes : vaches allaitantes suivies d’un lot de génisses ou bœufs, vaches laitières suivies par des taries/génisses…

• Report sur pied de parcelles épiées
Mise en œuvre en système naisseur bovin viande, la technique consiste à faire pâturer la parcelle courant avril sans que les vaches consomment l’épi. La parcelle sera ensuite pâturée au cours de l’été (juillet-août) après 100 à 120 jours de repousse. Elle est pâturée au fil pour limiter le gaspillage par piétinement par des vaches gestantes. Cette technique permet de regarnir les prairies par un sursemis « naturel » et de préserver les sols du dessèchement par un couvert haut.

• Sursemis de méteil dans les prairies
Plusieurs éleveurs pratiquent le sursemis pour renforcer la flore de leurs prairies. Pour rentabiliser le coût de mécanisation et augmenter la production fourragère des surfaces, certains sursèment un méteil, en complément des espèces prairiales, valorisé en ensilage ou enrubannage au cours du printemps.

• Adaptation de la conduite du troupeau à la production fourragère
La gestion du pâturage se fait en cohérence entre la qualité des prairies et les besoins des lots d’animaux les sécheresses d’été sont de plus en plus marquées et longues, l’objectif est d’avoir le moins possible d’animaux à forts besoins pendant la période estivale. En système allaitant, le groupage des vêlages à l’automne permet d’assurer la croissance des veaux à l’herbe dès la fin de l’hiver (mise à l’herbe précoce) et le sevrage au début de la période estivale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui