Agri53 16 janvier 2020 à 13h00 | Par Alexandra Foussard

« Poursuivre le travail au service et l'appui à l'agriculture »

Comme il est de tradition, Stéphane Guioullier, président de la Chambre d'agriculture de la Mayenne, a présenté, lundi soir, ses voeux au personnel, partenaires et élus de la Chambre d'agriculture de la Mayenne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AF

Commençant son discours par ces mots : « ce rassemblement est chaque année un moment privilégié de bons souhaits et de convivialité », Stéphane Guiouiller n'a pas manqué de saluer la mémoire de Claude Cochonneau, décédé en fin d'année dernière.

« Cette mauvaise nouvelle à l'approche de l'ambiance des fêtes de fin d'année a plongé le milieu agricole, et plus largement, dans la tristesse. Claude Cochonneau était le président de la Chambre régionale des Pays de la Loire et le président de notre tête de réseau nationale, l'Apca. Il s'était engagé très tôt dans les responsabilités agricoles, chez les jeunes agriculteurs, à la Fdsea de la Sarthe, à la Fnsea et dans les Chambres d'agriculture. C'était un homme de dialogue. Il avait par exemple intégré le fait que la Mayenne soit sur son propre tempo en ce qui concerne l'organisation des Chambres d'agriculture ».

Une réorganisation territoriale

Les voeux sont aussi l'occasion de présenter les perspectives pour 2020. Cette année, « la Session Chambre d'agriculture de la Mayenne débattra et délibérera sur la pleine entrée ou non de la Chambre d'agriculture de la Mayenne dans le dispositif de régionalisation des Chambres d'agriculture des Pays de la Loire. » Cette session aura lieu le 24 mars.

Les élus vont également devoir travailler sur la territorialisation de la chambre avec un découpage du département en cinq territoires.

En appui de l'agriculture

Pour conclure son discours, Stéphane Guioullier a rappelé l'importance de « poursuivre le travail au service et l'appui à l'agriculture », et a ajouté quelques notes d'espoir, au-delà des difficultés du monde agricole : « invitons-nous, tous ensemble à continuer de donner le meilleur de nous-même au service de notre agriculture, de nos territoires et de notre société. Pensons à apprécier les valeurs et le sens de la vie et à privilégier ce qui peut nous rapprocher ».


Retrouvez plus d'informations et l'intégralité du discours de Stéphane Guiouiller dans le numéro 202 d'Agri53

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui