Agri53 22 août 2019 à 13h00 | Par Vincent Gross

Photovoltaïque à Villaines-la-Juhel : avis consultatif négatif

Victoire syndicale. Vent debout depuis le début contre le projet d'une centrale de photovoltaïque au sol, la Fdsea et les JA ont gain de cause. La Commission départementale de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers a émis un avis négatif sur ce projet.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agri53

Mardi 20 août, à la préfecture à Laval, la Commission départementale de la préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (Cdpenaf) de la Mayenne re-examinait le projet d'installation d'une plate-forme de panneaux photovoltaïque au sol, sur une parcelle actuellement exploitée par un agriculteur et qui pourrait être destinée à l'extension de l'entreprise Lyreco, à Villaines-la-Juhel. Un réexamen nécessaire, car le premier projet présenté comportait une erreur de superficie de la parcelle, en incluant 1 ha non concerné...

Opposés à ce type de projets sur des terres agricoles, la Fdsea et les JA avaient déjà exprimé leur mécontentement, argumentant sur le nombre important de toitures disponibles pour accueillir des installations de production d'énergie électrique par le photovoltaïque. « Aux JA de la Mayenne, nous ne sommes pas du tout contre les énergies renouvelables, bien au contraire, réagit Cécile Garot, représentante de son syndicat à la Cdpenaf, mais il existe suffisamment de toitures disponibles, notamment celles des grandes surfaces, avant de venir prendre de la terre agricole. » Et d'ajouter : « Après ce vote, je ressens une fierté pour tous les gens qui se sont mobilisés contre ce projet ».

« La pugnacité de nos syndicats Fdsea et JA 53 a finalement été récompensée », reprend Jérôme Landais, président de la Fdsea de la Mayenne. En effet, depuis plus d'un an, notre position est de refuser l'installation de panneaux photovoltaïques au sol sur les terres agricoles productives. »

« Cette décision conforte notre projet de développement des énergies renouvelables dans nos exploitations, pour nos trésoreries et dans une logique de préservation de l'activité agricole, explique Jérôme Landais. Elle conforte également notre initiative de création d'un consortium Énergie positive agricole en Mayenne composé des structures publiques et privées expertes dans le domaine ».

Le vote a été sans appel : 11 voix contre pour 16 votants. Et même si la Cdpenaf, par ses votes, émet des avis consultatifs, le préfet Jean-Francis Treffel, qui tranchera au final, sait désormais qu'une large majorité des membres de la Commission départementale compétente s'oppose à ce projet.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Madeleine (53) | 22 août 2019 à 14:26:12

enfin les agris ont été entendus n en déplaise au MAIRE

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui