Agri53 01 août 2019 à 14h00 | Par Roxane de Witte

Méral : Le préfet approuve le projet de revitalisation

La commune de Méral a présenté, la semaine dernière, son projet de revitalisation de son centre-bourg au préfet de la Mayenne. Les premiers travaux commenceront en septembre 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © RW

« Je suis très attaché à rendre visite aux communes », explique le préfet de la Mayenne en prenant place dans la salle de réunion de la municipalité de Méral. Le maire, Jean-Marc Fourché et son adjoint à l’urbanisme Richard Chamaret, ont présenté leur projet de revitalisation du centre-bourg de Méral dont les premiers travaux devraient débuter en septembre 2019. Plutôt que de construire sur des terres agricoles, le projet repense les aménagements déjà existants et densifie la commune autour de son centre et de ses commerces. 1 084 habitants, une école, une bibliothèque, un hippodrome, 41 exploitations agricoles et un Ehpad : Méral est une commune rurale modeste qui a de l’ambition pour l’avenir. « Tout notre projet de revitalisation consiste en premier lieu à valoriser la vallée de l’Oudon », explique Richard Chamaret.

Logements, espace public et patrimoine

Le projet consiste notamment à faire des travaux dans le nord-est de Méral. « On se concentre sur quatre secteurs : la rue, le lavoir et le moulin, le triangle central avec l’église et le hameau », explique l’adjoint à l’urbanisme. Un travail de mise en valeur de l’église qui se trouve au cœur du bourg, mais également la construction de petits logements locatifs, adaptés à des personnes âgées ou de jeunes actifs, ont été réfléchi. « On s’aperçoit que des personnes âgées sont seules dans de très grandes maisons. Elles pourraient être intéressées par des logements plus petits ça réduirait leurs charges » fait remarquer un élu.

Un projet participatif

« Le projet tel qu’il existe aujourd’hui est issu de la réflexion des élus, des habitants de la commune et d’un cabinet d’architecte », explique Jean-Marc Fourché. De nombreuses réunions ont eu lieu, les habitants ont pu prendre eux-mêmes une feuille et un crayon pour imaginer les nouveaux aménagements. « On a confié ces croquis à un cabinet d’architecte qui nous a fait plusieurs propositions. Tout ne sera pas utilisé, mais ça donne des idées », explique Richard Chamaret. « C’est un beau travail », commente le préfet à la vue des plans. Le coût de l’ensemble des travaux à la charge de la commune est estimé à 1,1 M d’euros, la commune espère obtenir plusieurs subventions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui