Agri53 15 mai 2020 à 10h00 | Par Lena Guillaume

Mayennette : « L'aboutissement de deux ans de travail »

Samedi 16 mai, la Mayennette, baguette 100 % mayennaise fera son apparition dans les boulangeries. Pour fêter, un peu en amont, la sortie de la baguette, Joris Labbé, boulanger à Saint-Berthevin, a reçu les acteurs ayant permis sa réalisation, ce jeudi 14 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les acteurs du projet de la baguette 100% Mayennaise se sont réunis à Saint-Berthevin pour fêter la sortie de la Mayennette samedi 16 mai.
Les acteurs du projet de la baguette 100% Mayennaise se sont réunis à Saint-Berthevin pour fêter la sortie de la Mayennette samedi 16 mai. - © L.G

La Mayennette sera vendue en boulangeries samedi 16 mai. « Cette date a été choisie, entre autres, car il s'agit du jour de la Saint-Honoré, patron des boulangers, et nous sommes en pleine fête du pain ! » rappelle, ce jeudi 14 mai 2020, Olivier Richefou, président du Conseil départemental de la Mayenne, à l'occasion de l'inauguration organisée chez Joris Labbé, boulanger à Saint-Berthevin.

Quand une discussion donne vie à une baguette

À l'origine, ce projet est né d'une simple rencontre, d'une simple discussion. « C'était il y a 2 ans. Je venais d'être élue présidente de la Fédération des boulangers de la Mayenne. Je voulais faire travailler les boulangers avec du blé du département. J'ai alors rencontré Philippe Jéhan, président de la Fdsea à l'époque, et nous avons eu l'idée de faire une baguette », se rappelle Sandrine Ribot. 19 agriculteurs des groupes cultures de la Fdsea et des JA se sont alors réunis en un collectif : Céréales 53. Ils ont travaillé avec trois minotiers du département pour choisir les blés à utiliser afin de façonner une baguette de type tradition. Samedi, la baguette sera vendue dans 53 boulangeries mayennaises. « C'est l'occasion de mettre en valeur les compétences de chacun et de donner une image positive de notre territoire en montrant la qualité de nos produits », affirme Joris Labbé.

Ce projet a également été soutenu par le Conseil départemental et la Chambre d'agriculture de la Mayenne. « Nous avons cette volonté d'accompagner les projets de l'idée à la réalisation. La Chambre peut parfois être perçue comme un empêcheur de tourner en rond, comme un frein, car nous posons beaucoup de questions, mais ce n'est pas notre objectif. Nous voulons aller du point A au point B sans écueil. Aujourd'hui nous sommes très heureux de voir cette baguette », insiste Stéphane Guiouillier, président de la Chambre d'agriculture.

La joie de voir un projet fini

S
ous les masques, portés en raison du coronavirus, nous devinions les sourires des différents acteurs qui ont participé à ce défis. Pour eux, la vente en boulangeries de la Mayennette va marquer une étape clef. « On est super contents. C'est l'aboutissement de deux ans de travail et depuis le temps, c'est un peu devenu notre bébé », se réjouit Sandrine Ribot.

« Il était temps que la baguette sorte et nous en sommes très heureux, renchérit Damien Pervis, président de Céréales 53. Maintenant, nous avons entre nos mains la récolte de 2019 et celle de 2020 ne devrait pas tarder. » Au total, avec les 60 ha de blés récoltés en 2019, près de 2 millions de baguettes vont pouvoir être fabriquées. « En 2020, nous avons la possibilité de tripler cette surface. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui