Agri53 24 juillet 2020 à 11h00 | Par Equipe AgroPV, Chambre d’agriculture de la Mayenne

Maïs : des récoltes précoces ?

Globalement, les maïs sont bien partis. Mais le déficit hydrique augmente et donc rien n’est encore joué. Les rendements risquent d’être fortement pénalisés s’il ne pleut pas rapidement. Cette année encore, les ensilages risquent d’être très précoces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Maïs le 20/07/20 (Nuillé sur Vicoin, semis du 15/04/20)
Maïs le 20/07/20 (Nuillé sur Vicoin, semis du 15/04/20) - © CA 53

Les surfaces ont fortement augmenté cette année en Mayenne (d’après Agreste au 1er juillet : 103 300 ha, contre 90 600 ha en 2019, soit une augmentation de 14 %). Cela est dû, évidemment, aux excès d’eau de l’hiver (semis difficiles des céréales d’automne, retournement de certaines parcelles). Les semis ont commencé vers le 10/04 et étaient à peu près terminés au 25/05 (la moitié des semis réalisés vers le 25/04) – c’est environ 10 jours plus tôt qu’en 2019.

Des floraisons précoces

En 2020, la somme de températures depuis le 1er mai atteindra environ 1032°C fin juillet. C’est proche de 2019 et nettement inférieur à 2018 ou 2017. Néanmoins, cette année, les semis ont été globalement précoces. Beaucoup ont été réalisés en avril où les températures étaient déjà élevées. Cela explique les floraisons précoces, au moins pour les premiers semis : à partir du 05-10/07, avec environ la moitié des maïs fleuris au 17/07, ce qui est proche de 2017 (14/07) ou 2018 (18/07) et 8 jours plus tôt qu’en 2019. (En 2018, la somme de températures était très élevée mais les semis avaient été assez tardifs.)

Des récoltes fin août ?

Pour l’instant, les stades des maïs sont comparables à ceux de 2017 ou 2018. En 2017, le mois d’août n’a pas été trop chaud et il a été bien arrosé (66 mm à Laval pour le mois et 42 mm sur la 1re décade de septembre). Les ensilages ont surtout commencé à partir du 10 septembre. En 2018, août a été plus chaud et moins arrosé. Les ensilages ont commencé à partir du 20 août et étaient presque terminés au 20 septembre. Au 15 août, certaines parcelles étaient à plus de 30 % de MS. Sur la période [15/08 au 15/09], la progression a été de + 4 points/semaine dans notre réseau de suivi du taux de matière sèche. Si le mois d’août est froid et humide, on se rapprochera de 2017, avec des ensilages à partir du 10 septembre. Mais on peut aussi avoir un mois d’août chaud et sec, avec des ensilages qui commencent dès le 20 août, comme en 2018.

Un déficit hydrique qui augmente

Le calcul du déficit a été fait avec les données de Laval, qui sont représentatives d’une bonne partie du département. (Ce calcul est en partie conventionnel. Nous avons retenu un sol de 100 mm de réserve utile, ce qui correspond à un sol moyennement profond, environ 60 cm de profondeur). Juin a été bien arrosé (75 mm à Laval). Les maïs en ont bien profité et à la fin juin, le niveau de la réserve en eau était proche de la moyenne sur 30 ans. Par contre, juillet a été sec (seulement 7 mm à Laval pour l’instant) et maintenant, le déficit augmente. La météo n’annonce pas de pluies importantes d’ici fin juillet. Si cela se vérifie, le déficit (67 mm) sera parmi les plus importants des 30 dernières années, pas très loin de 2019. En 2019, fin juillet, la situation était plus alarmante puisque les maïs étaient moins avancés, le déficit hydrique était un peu plus important et surtout il y a eu des températures caniculaires : 39.3°C le 23/07 à Laval par exemple. Cette année, à regarder les maïs, la situation est moins critique mais la situation va se dégrader rapidement s’il ne tombe pas d’eau et si les températures augmentent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui