Agri53 03 juillet 2020 à 07h00 | Par Vincent Gross

Avec 32 cas de Covid-19 : le site Holvia de Laval reste fermé

Holvia Porc Terrena a pris la décision de fermer temporairement son site lavallois suite à la confirmation de 32 cas de Covid-19 parmi le personnel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
RUBRIQUE
Covid-19

TITRE
Le site Holvia Porc a dû fermer

CHAPO SANS MOT CLEF
Holvia Terrena a pris la décision de fermer temporairement son site lavallois suite à la confirmation de plusieurs cas de Covid-19 parmi le personnel. Une situation qui n’enchante guère les producteurs de porcs.

Légende
Le Covid-19 vient fortement perturber l’activité de la filière porcine en Mayenne avec la fermeture au moins jusqu’à ce soir, vendredi 3 juillet, du site Holvia Porc de Terrena à Laval.
RUBRIQUE Covid-19 TITRE Le site Holvia Porc a dû fermer CHAPO SANS MOT CLEF Holvia Terrena a pris la décision de fermer temporairement son site lavallois suite à la confirmation de plusieurs cas de Covid-19 parmi le personnel. Une situation qui n’enchante guère les producteurs de porcs. Légende Le Covid-19 vient fortement perturber l’activité de la filière porcine en Mayenne avec la fermeture au moins jusqu’à ce soir, vendredi 3 juillet, du site Holvia Porc de Terrena à Laval. - © LG-Agri53

« Vendredi 26 juin, deux salariés, qui se sont fait tester à titre individuel, ont averti Holvia qu’ils étaient positifs au Covid-19 », raconte Édouard Siméon, du service Presse d’Holvia. Avertie de ces cas, « l’Agence régionale de Santé a diligenté, lundi 29 juin, un dépistage de toutes les personnes de la partie abattoir du site : des salariés, mais aussi des prestataires et des agents des services vétérinaires », détaille Édouard Siméon.

« 60 tests ont été réalisés sur site par une équipe d’infirmiers dédiée et les analyses réalisées par un laboratoire agréé ont permis d’identifier 28 prélèvements positifs » explique dans un communiqué commun publié en fin de journée, mercredi 1er juillet, la préfecture et l’Ars des Pays de la Loire. « Ces personnes testées positives sont prises en charge et le travail d’identification des sujets contacts à risque et des chaines de contamination est engagé ce jour en lien étroit avec le directeur et le médecin du travail de l’entreprise », poursuit le communiqué.

Ensuite, ce mercredi 1er juillet, « une deuxième série de prélèvements » a été réalisée « pour tester les 151 personnes non dépistées, notamment celles travaillant dans les ateliers de découpe du site ». Les résultats de cette seconde série de tests ne sont pas encore connus. Aussi, « pour préserver la santé des personnes travaillant sur ce site, la direction de Holvia Porc a momentanément interrompu l’activité de ses unités, au moins jusqu’au 3 juillet inclus ». Holvia porc a également décidé d’effectuer un « vide sanitaire » complet durant cette suspension de l’activité afin de bien désinfecter les locaux. 

Mercredi soir, des solutions étaient à l’étude par Holvia Porc pour limiter le maintien dans les fermes des porcs qui devaient être abattus cette semaine et la semaine prochaine, notamment avec l’appui d’autres abattoirs.

Quatre cas supplémentaires

Dans un communiqué du jeudi 2 juillet, la préfecture de la Mayenne et l'ARS Pays de la Loire annonçait « 4 cas positifs au COVID supplémentaires », suite aux tests sur les 151 personnes travaillant notamment dans l'atelier de découpe.
Des résultats que les autorités considèrent comme « rassurants quant à la propagation du virus au sein et au-delà de l’entreprise ». Et de poursuivre : « À ce stade, aucune chaine de transmission n’a été établie et une enquête épidémiologique est en cours. ».
Les activités du site Holvia Porc de Laval restent néanmoins suspendues « le temps de mener les opérations de vide sanitaire ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui