L'Union du Cantal 02 octobre 2019 à 16h00 | Par J.-M. Authié

Le 100 % viande française, ce n’est pas encore pour demain

La section bovine de la FDSEA et les JA ont mené conjointement, vendredi, une action auprès de Promocash et Krill afin de vérifier la provenance des viandes bovines vendues à leurs clients.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

“N’importons pas l’alimentation dont nous ne voulons pas !” Derrière cette phrase, la volonté de la FDSEA et des JA du Cantal de vérifier par eux-mêmes l’origine des produits, la viande en l’occurrence. Vendredi, une trentaine d’entre eux s’est retrouvée, d’abord pour dresser un constat alarmant du secteur bovin, ensuite pour une sortie du côté de Promocash et Krill, deux fournisseurs de la restauration du bassin aurillacois.
L’action s’inscrivait dans un schéma national où “le monde   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui