Agri53 27 novembre 2019 à 18h00 | Par VG

La proposition de loi contre la désertification médicale retoquée

Dans un communiqué du 27 novembre 2019, le député PS mayennais, Guillaume Garot, déplore que sa proposition de loi contre la désertification médicale ait été « vidée de sa substance par la majorité présidentielle ». Extraits.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Archives Agri53

Ce mercredi 27 novembre, Guillaume Garot, député de la Mayenne, a défendu sa proposition de loi contre la désertification médicale devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Le texte vise à lutter contre les inégalités d’accès à la santé entre les territoires. Il propose en particulier de réguler l’installation des médecins libéraux dans les zones où l’offre de soins est déjà correctement pourvue. Afin de déterminer précisément ces zones, Guillaume Garot a proposé la mise en place d’un « Indicateur Territorial d’Offre de Soins », pour rendre compte de façon objective de la réalité médicale, territoire par territoire, et dessiner ainsi une carte de France précise de la présence médicale et des besoins de santé.

Malgré un large soutien des parlementaires de gauche et du centre, y compris du député UDI de la Mayenne Yannick Favennec, la majorité a pris la décision de refuser les mesures proposées. Elle a vidé le texte de toute sa substance en supprimant les articles les plus significatifs. « Le combat contre la désertification médicale n’est pas terminé. La proposition de loi sera débattue en séance le 5 décembre prochain. Il nous reste une semaine pour convaincre les parlementaires de prendre la mesure de l’urgence vécue par des millions de Français », a conclu Guillaume Garot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

36 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui