Agri53 06 mai 2020 à 09h00 | Par Vincent Gross

La Fnpl demande de « renvoyer l’ascenseur » aux producteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« À la solidarité des producteurs, les industriels et distributeurs doivent renvoyer l’ascenseur par le paiement d’un juste prix du lait, et ce dès le mois de mai », revendique la Fnpl, dans un communiqué du 30 avril 2020.
Selon le syndicat, les pertes de débouchés en restauration hors foyer du fait de l’épidémie de Covid-19, sont « largement » compensées par la croissance de la consommation en grandes surfaces. À l’export, il assure qu’« au-delà de difficultés ponctuelles ici ou là […], on constate une meilleure valorisation des produits laitiers français et la possibilité d’opportunité d’échanges commerciaux depuis le début de l’année 2020 ».
« Les producteurs ont fait leur travail » en limitant leur production au mois d’avril, argue également le syndicat.
Dans ce contexte, la Fnpl alerte sur la bonne application de la loi Egalim et de l’intégration au calcul du prix payé au producteur les prix de revient. « Ceux qui voudraient s’en éloigner non seulement ne respecteraient pas la loi, mais apparaîtraient comme des opportunistes profitant de la crise sanitaire », estime le syndicat.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui