Agri53 05 septembre 2019 à 07h00 | Par Vincent Gross

Jean-François Perdriau aux manettes de la fédération des Mfr

Depuis le 26 août, Jean-François Perdriau a pris la direction de la fédération des Mfr de la Mayenne. Il succède à Roger Coupé qui prendra officiellement sa retraite le 1er octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Perdriau, nouveau directeur de la fédération des Mfr de la Mayenne, est en poste depuis le 26 août.
Jean-François Perdriau, nouveau directeur de la fédération des Mfr de la Mayenne, est en poste depuis le 26 août. - © VG

C’est la poursuite des changements à la fédération des Mfr et Cfa de la Mayenne. Après l’élection de Fabrice Moulière à la présidence le 13 juin dernier, une nouvelle tête arrive à la direction. Précédemment directeur de la Mfr de l’Oudon à Craon, Jean-François Perdriau dirige désormais la fédération départementale. Il succède à Roger Coupé qui prendra officiellement sa retraite en octobre. « Pour l’instant, je suis chargé de mission. Mais je ne sais pas encore ce que je ferai le 2 octobre. Quand j’avais 22 - 23 ans, je voulais devenir agriculteur. Pourquoi pas maintenant ? Mais mon entourage ne me conseille pas de le devenir dès le 2 octobre ! », raconte, avec l’humour qui le caractérise, le futur retraité.
Son successeur, âgé de 42 ans, n’est pas un inconnu. « Il y a deux ans, raconte Roger Coupé, on en avait parlé. Je lui ai dit : « c’est trop tôt ». Et surtout, je ne voulais pas qu’il s’en aille du département ! » Jean-François Perdriau a donc su patienter. « J’ai été jeune directeur à Craon, je deviens jeune directeur à la fédération. » Jean-François Perdriau a commencé sa carrière dans les Mfr à celle des Touches, comme moniteur. Il arrivera plus tard à la Mfr de l’Oudon à Craon, comme moniteur, puis en prendra la direction en 2013. Dans son discours, Jean-François Perdriau a rappelé les axes forts des Mfr comme « l’accompagnement » des apprenants « avant, pendant et après ». Mais aussi la réforme de la formation professionnelle : « le réseau va se conformer aux changements de statuts » et mettre plus encore l’accent sur « l’individualisation des parcours ».
De son côté, le président Fabrice Moulière rappellera les « chantiers » qui attendent les Mfr et la fédération départementale, comme la « labellisation ». Des Mfr qui accueillent cette année 1 036 jeunes apprenants et adultes en formation, soit « un effectif stable ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui