Agri53 18 novembre 2020 à 18h00 | Par Vincent Gross

France OP Lait déplore des retards dans la signature des accords-cadres

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Les OP (organisations de producteurs) ne céderont pas aux sirènes de l’accord à tout prix, ni à la menace, ni au chantage », prévient France OP Lait, le syndicat des organisations de producteurs laitiers, dans un communiqué du 10 novembre 2020. Alors que le médiateur des relations commerciales avait demandé que les accords-cadres, comme il est prévu dans la loi Egalim, soient signés pour le 1er décembre, France OP Lait déplore qu’encore « de nombreuses OP se heurtent aux réticences de leurs acheteurs qui jouent la montre et tablent sur l’épuisement des OP pour imposer leurs conditions ». Prônant « une construction du prix en marche avant, avec des éléments de transparence sur l’ensemble des volumes et sur les débouchés des industriels », le syndicat dénonce également des « intox et manipulations » concernant la négociation du prix du lait. « Les industriels ont déjà eu deux ans pour co-construire des partenariats gagnants/gagnants avec les OP. Passé le 1er décembre, il n’y aura plus de place ni pour la patience ni pour aucun délai », avertit France OP Lait.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,