Agri53 12 décembre 2019 à 09h00 | Par Léna Gullaume

Festival de Noël d'Èvron : un bilan mitigé

La 23e édition du festival de Noël d'Èvron s'est déroulée samedi 7 décembre au foirail des Grands Prés. Le président se dit déçu du résultat des ventes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
275 bovins étaient présents. (© Lena Guillaume) Gérard Bedel et sa championne femelle © Lena Guillaume Mickael Chauveau et son chamion mâle © Lena Guillaume Mickael Chauveau et sa vache championne © Lena Guillaume Les personnes étaient nombreuses à attendre la délibération des 13 juges © Lena Guilaume Avant d'être présentés aux juges les bovins sont soignesement nettoyés par leurs propriétaires © Lena Guillaume Les juges tire sur la peau pour tester la viande © Lena Guillaume ean-Yves Renard, président du festival d'Evron © Lena Guillaume

Samedi 7 décembre, la ville d'Èvron accueillait la 23e édition du festival de la viande de Noël. Celui-ci a eu lieu au foirail des Grands Prés. Cette année encore de beaux spécimens étaient présents. « C'est ici qu'il faut venir pour trouver les plus beaux animaux et notamment les plus belles rouges des prés », affirme un acheteur.

Sur les 308 inscrits, 275 bovins étaient présents. « 225 ont été vendus », indique Jean-Yves Renard, président du festival de la viande d'Evron. Un résultat peu satisfaisant pour le président. « Certes, 81 % ont été vendu, mais il reste quand même 50 animaux. On n'est pas habitué à ça. Là, il restait des blondes d'Aquitaine, des limousines alors qu'en septembre on n'en avait presque pas assez. C'est les logiques du marché. On ne comprend pas toujours. »

L'entreprise Bétail Gorronais remporte la palme du meilleur acheteur avec 60 bêtes acquises. Viennent ensuite Socopa (26), Selvi (25), SVA (24), Kermené (20), Super U Gorron (18), Privileg (12), AIM (12) Charal (11), Lagache (7), Boucherie Richard (1) et Boucherie Thomas (1).

Un doublé

Côté champions, c'est la gagnante vache interrace, appartenant au Gaec des Coutellières à Bignon-du-Maine, qui s'est le mieux vendue. Elle a été achetée 13 € le kilo carcasse par le Super U d'Èvron. L'animal, âgé de 6 ans, est une belle Charolaise de 600 kg carcasse. « Elle est née sur place », indique son éleveur Mickael Chauveau. L'éleveur est fier d'avoir gagné avec cette vache à « l'ossature fine avec une la belle culotte et une bonne mesure d'épaule. »

La fierté est d'autant plus grande pour cet éleveur qu'il a fait un doublé. Le champion mâle est également originaire de son exploitation. « C'est la première fois que je fais un doublé. C'est une très belle récompense pour le travail effectué sur plusieurs générations pour notre passion », se réjouit Mickael Chauveau. Le bovin de 3 ans, estimé à 650 kg carcasse, a été vendu 10 € au Super U de Gorron.

Enfin, chez les femelles, c'est un habitué des prix, Gérard Bedel, qui a remporté la précieuse plaque avec sa génisse de 39 mois. Une belle bête croisée inra, charolaise, verbeter et saunais, née sur place. Elle a été estimée à 600 kg carcasse. Gérard Bedel avoue qu'il ne pensait pas gagner avec elle. « C'est la première fois que je remporte le prix avec une génisse mais c'est aussi la dernière que je fais. Je ne reviendrais pas au concours de Noël. J'arrive en fin de carrière et je n'ai pas de repreneur. C'est une passion qui va beaucoup me manquer » confie-t-il. La championne a été vendue 12 € le kilo de carcasse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui