Agri53 20 mars 2020 à 11h00 | Par Vincent Gross

En porcs, c’est l’incertitude

Le Coronavirus impact l'économie agricole et notamment porcine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agri53

En France, mais aussi en Allemagne ou encore aux Pays-Bas, « les cours du porc sont à la baisse », note Jean-Bernard Adam, responsable de la section porcine de la Fdsea 53. « Nous sommes dans l’incertitude », notamment avec les exportations à la baisse vers la Chine ou l’Italie. Si les abattoirs travaillent beaucoup actuellement, c’est surtout en raison du transfert de la demande de porcs de la RHD vers les consommateurs. Donc grâce à une réduction des importations. « Le coronavirus sera peut être intéressant pour notre filière s’il se traduit par une redirection des circuits », analyse Jean-Bernard Adam. Côté sanitaire, la filière française redoute toujours la fièvre porcine africaine avec un cas trouvé ces jours ci en Allemagne, à 12 km de la frontière française. Quand dans d’autres pays, comme « en Roumanie et en Pologne, la fièvre porcine est toujours en expansion », constate l’éleveur mayennais.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui