Agri53 30 juillet 2020 à 10h00 | Par AlexandrLaure Richardeau

Elue de la Région et CRP Pays de la Loire sur le terrain pour échanger sur les grands enjeux de la filière porcine

A l’invitation du Comité Régional Porcin (Crp), Lydie Bernard, vice-présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire et présidente de la commission agricole s’est rendue vendredi 17 juillet sur l’exploitation de Damien et Mathieu Fonteneau et Benjamin Montailler à Yzernay (49).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le lien au sol : un véritable atout pour la filière
Depuis l’installation de Mathieu en 2003, l’exploitation a régulièrement évolué permettant d’accroitre le lien au sol et d’avoir un ensemble de bâtiments cohérent.
L’exploitation naisseur-engraisseur compte aujourd’hui 260 truies, 190 ha de Sau et une fabrique d’aliments à la ferme (Faf). Grâce au Pcae obtenu en 2019, les in-vestissements réalisés ont permis d’améliorer le sanitaire et les résul-tats techniques de l’élevage comme l’ a souligné Mathieu Fonteneau. Le lien au sol est un des atouts de la filière porcine régionale permettant un cycle vertueux, en facilitant la valorisation des déjections par l’épandage sur les cultures et en favorisant l’autonomie alimentaire des élevages. Sans aller trop loin dans la course au foncier, pour Gérard Bourcier, président du Crp, le lien au sol permet de limiter l’impact de l’élevage sur le climat tout comme la performance des bâtiments per-met aussi de gagner en compétitivité et d’améliorer le bien-être des hommes et des animaux.


De nouveaux leviers à actionner pour faciliter les installations
Avec aujourd’hui trois jeunes associés, installés en 2003, 2010 et 2020, cette exploitation illustre bien le fort enjeu que constitue le renouvellement des générations pour la filière. Il sera nécessaire pour les années à venir d’étudier des modalités de gestion des risques tel que la contractualisation, a indiqué Jérémy Diais, représentant des Jeunes Agriculteurs au Crp. « La production porcine nécessite de lourds investissements, la contractualisation permet dans certains cas de sécuriser le projet et de permettre l’installation ». Une réflexion sera également à mener sur de nouveaux moyens de financements.
Outre l’installation, la filière souffre d’un réel manque de salariés. L’amélioration des conditions de travail permettra de gagner en attractivité pour attirer de nouveaux salariés vers le métier et les fidéliser. « Nous devons en parallèle poursuivre et renforcer le travail engagé avec les établissements agricoles »  a souligné Mickaël Guilloux, membre du Crp.

Lydie Bernard accompagnée des membres du Bureau du CRP et de Damien et Mathieu Fonteneau, deux des trois associés du GAEC la Ribotelière à Yzernay.
Lydie Bernard accompagnée des membres du Bureau du CRP et de Damien et Mathieu Fonteneau, deux des trois associés du GAEC la Ribotelière à Yzernay. - © LR

Accompagner la modernisation
La modernisation constitue un élé-ment majeur pour préparer l’avenir. Seulement 14% des élevages de la région ont bénéficié d’une enve-loppe sur la période 2015-2019, a indiqué Chrystèle Amiaud, membre du Crp. Ce 1er Pcae a cependant été très bénéfique pour la filière. L’accès au Pcae était inédit pour la filière porcine, les membres du Crp ont souligné l’importance de continuer à accompagner les investissements en élevage porcin dans la prochaine programmation, aussi bien sur les dossiers modernisation, économie d’énergie et sanitaire mais tout en gagnant en souplesse au niveau des règlements d’application. De nom-breux défis sont à relever dans les années à venir pour disposer d’une filière régionale pérenne et durable, afin de nourrir les consommateurs, préserver l’économie régionale et d’assurer la dynamique des territoires ruraux et de l’emploi. « Pour atteindre cet objectif, il sera nécessaire d’avoir des prix rémunérateurs pour les éleveurs et de favoriser la mise en avant et la consommation de produits Le Porc Français », a conclu Gérard Bourcier.
Lydie Bernard a été très intéressée par la visite de l’exploitation et a apprécié les échanges avec les membres du Crp. Echanges qui se poursuivront dans les mois à venir pour définir l’accompagnement de la Région aux filières animales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui