Agri53 06 mai 2020 à 09h00 | Par AP

Covid-19 : un arrêté précise les modalités d’épandage des boues d’épuration

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un arrêté, publié le 5 mai 2020 au Journal officiel, précise les modalités d’épandage des boues issues du traitement des eaux usées urbaines pendant la période de coronavirus.

Les boues extraites après le début d'exposition à risques pour le Covid-19, soit dès le 13 mars pour certains départements, ont à subir une hygiénisation préalable, d’après le texte.

Certaines boues doivent aussi faire l’objet d' « une surveillance complémentaire qui consiste en l'une ou plusieurs des mesures suivantes :
- un enregistrement du suivi des températures dans le cas de la digestion anaérobie thermophile et du séchage thermique ;
- un enregistrement journalier du pH dans le cas du chaulage ;
- un enregistrement du suivi des températures, de la durée de compostage et du nombre de retournements dans le cas du compostage ;
- un doublement, pour l'ensemble des traitements, de la fréquence des analyses microbiologiques (…) et notamment celle de la surveillance des coliformes thermotolérants (E. coli) ».


L’Anses, dans un avis le 2 avril 2020, avait jugé le risque « faible à négligeable » pour ce type de boues, « étant donnée l’efficacité de l’ensemble des traitements appliqués: compostage, séchage thermique, digestion anaérobie thermophile et chaulage ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui