Agri53 26 mars 2020 à 08h00 | Par Vincent Gross

Covid-19. La Région aide toutes les entreprises

Pour faire face à la crise sanitaire actuelle, le Conseil régional des Pays de la Loire mobilise 50 millions d’euros. Toutes les entreprises sont concernées, même les exploitations agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Florence Desillière, conseillère régionale, en charge des questions agricoles.
Florence Desillière, conseillère régionale, en charge des questions agricoles. - © VG-Agri53

 

« Le plan que la Région Pays de la Loire a mis en place, dès le 17 mars, pour face à la crise sanitaire du coronavirus concerne toutes les entreprises, quelle que soit leurs tailles, donc également nos entreprises agricoles et agroalimentaires », indique Florence Desillière, Mayennaise et conseillère régionale en charge de l’agriculture. Au total, la Région mobilise 50 millions d’euros : « 25 millions de crédits immédiatement disponibles sous la forme des dispositifs de soutien existants et 25 millions d’euros de mesures et crédits nouveaux

Si pour l’instant la conseillère régionale poursuit ses consultations auprès des entreprises agroalimentaires de la Mayenne, elle n’a pas encore eu d’appels concernant l’agriculture en tant que telle. Elle rappelle pourtant que « le plan concerne bien toutes les activités économiques de la Région ». Le traitement actuel se fait « un peu au cas par cas », selon les besoins exprimés. « Pour cela, nous avons mis en place un numéro vert, le 0 800 100 200, pour que chaque entreprise puisse appeler et fasse part de ses besoins. Cela va permettre un premier contact avec la Région et avec nos développeurs économiques de façon à ce que l’on puisse répondre rapidement aux entreprises ligériennes. »

L’élue régionale entend les inquiétudes sur le terrain. « Les remontées que j’ai eues pour l’instant viennent de petits opérateurs, de transformateurs, un peu inquiets. Avec des questions le confinement et l’écoulement des produits, etc.. Pour certains qui étaient en plein démarrage de développement, tout s’arrête ! » Florence Desilière comprend ces inquiétudes. « Dans nos exploitations, on continue à travailler, notre lait est toujours acheté par notre laiterie… Mais si le virus continue de monter en puissance, il y aura de l’absentéisme dans les entreprises, grosses comme petites. Et qu’adviendra-t-il si nous, dans nos exploitations, nous sommes touchés ? » Des informations circulaient depuis la fin de semaine dernière sur d’éventuelles baisses de la récolte laitière. Lydie Bernard, vice-présidente du Conseil régional à l’agriculture devait avoir une réunion téléphonique cette semaine avec les grands groupes industriels de l’agroalimentaire. Filière par filière, la Région s’informe auprès des opérateurs. Une réunion de ce type a d’ailleurs eu lieu lundi avec la filière viande bovine. « J’ai fait le point avec Denkavit. Sur le départ des veaux, il n’y aurait pas de souci. En revanche, c’est sur le remplissage des bâtiments qui pose problème. Vont-ils réussir à avoir des veaux ? Comment cela va-t-il se passer ? » Dans un contexte où la consommation diminue en raison de l’arrêt de la restauration hors domicile…

Alors, agriculteurs, n’hésitez pas à appeler la Région. « Dans le plan d’urgence, il y a 6 millions d’euros pour subvenir aux problèmes de trésoreries et 12 millions d’euros de la région et de la BPI de prêts à taux zéro », rappelle Florence Desillière. À noter que la Région a aussi acté « une aide exceptionnelle de 3 millions d’euros pour être aux côtés des personnels de santé ». Cela passe par une commande masques, mais aussi la solidarité : « des entreprises agricoles et agroalimentaires font don d’une partie de leurs stocks de masques pour les mettre à disposition des hôpitaux, notamment ceux de la Mayenne », souligne l’élue régionale. Aussi, « la Région vient de mettre les lycées situés près des centres de soins à disposition pour, si besoin, soulager les hôpitaux ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

20 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui