Agri53 11 mai 2020 à 13h00 | Par Linda Cousin

Caroline Loysance : le drive fermier est "l'occasion de trouver des débouchés supplémentaires"

Le Drive Fermier 53, né en 2013, est une association de producteurs de la Mayenne qui offre la possibilité d’acheter des produits fermiers locaux via internet. Cette initiative est portée par le réseau Bienvenue à la ferme de la Mayenne. Caroline Loysance, agricultrice à Larchamps témoigne de son expérience.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © LC - CA53

Pouvez-vous présenter vos produits ?

Caroline Loysance : Je suis installée depuis 2002 en production lait de chèvres et depuis 2015 pour la transformation en fromages puis les yaourts depuis mi 2017. Mon mari quant à lui était en charge des vaches laitières dont il a cessé la production en 2019 pour me rejoindre en chèvres. L’exploitation compte aujourd’hui 400 chèvres et 50 hectares, essentiellement pour les céréales et le foin à destination des chèvres. >> Pourquoi avez-vous rejoint le Drive ? C. L. : Il y a 4 ans, j’ai souhaité rejoindre le Drive fermier, car c’était l’occasion de trouver des débouchés supplémentaires tout en conservant une vraie proximité avec le client, en suivant le principe de la vente directe sans intermédiaire. Nous sommes une association de bénévoles donc il y a de la vie de groupe avec une nécessaire cohésion et la possibilité de travailler avec d’autres producteurs, de sortir de son isolement. >> Quels en sont les bénéfices ? C. L. : Le Drive fermier 53 permet d’être plus connue sur Laval, la communication plus ciblée est gérée par l’association. On développe ainsi notre clientèle avec certains qui sont désormais fidèles et commandent des lots importants chaque semaine. >> Quelles sont vos perspectives au sein du Drive ? C. L. : La gamme a déjà été bien travaillée. Au début j’avais surtout les fromages dont les frais sont déclinés avec neuf épices différentes puis les yaourts qui comptent aujourd’hui 13 parfums. Afin de toujours m’adapter à la demande des clients, je propose désormais des lots de 6 et façonne des bouchées de fromage frais pour l’apéritif. >> Covid-19, comment vous adaptez-vous ? C. L. : Si le respect des règles d’hygiène est majeur dans notre production, les mesures ont été renforcées. En effet, nous portions déjà charlotte, blouse et gants et depuis mi-mars, le masque est systématique. Le rythme de production est très soutenu afin de répondre à la demande. Nous sommes soucieux de répondre à la demande des clients pour leur prouver l’intérêt qu’ils ont à consommer en direct de nos exploitations.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Agri53 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui