Agri53
Accueil > Mon bureau > JA 53 > Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne

Une Assemblée Générale des JA 2015 pleine d'espoir!

Pauline COLLET GASTINEL
Le 07/03/2015 à 15:18
Une Assemblée Générale des JA 2015 pleine d'espoir!

Ce temps fort du réseau JA, qui a eu lieu le jeudi 05 mars au lycée agricole de Laval, a, cette fois encore, tenu toutes ses promesses. Plus de 150 personnes étaient présentes pour assister à l’intervention de Vincent Chatellier l’après-midi, intervention qui a redonné du baume au cœur à un secteur confronté à une réalité économique difficile et qui fait face à de profondes rénovations.

Une intervention qui a boosté l’auditoire…

Vincent Chatellier, économiste à l’INRA, est intervenu sur la compétitivité de l’agriculture française face à la mondialisation. Dans notre département, très orienté élevage, relever le défi alimentaire mondial est un enjeu majeur. Focus sur la compétitivité de notre agriculture face à la mondialisation.

1. Le défi alimentaire mondial et la volatilité des prix

La population mondiale est en augmentation, des pays souffrent encore de la faim, alors que dans le même temps, l’espérance de vie augmente (grâce à la médecine et grâce à l’alimentation également). Mais cette augmentation est marquée surtout en Asie et en Afrique, pas en Europe. Or, les grandes villes très peuplées (Tokyo par exemple) se situent près de la mer, ce qui est très favorable à une internationalisation des échanges. D’autre part, la consommation de viande par habitant et dans le monde est en augmentation et les prévisions pour les années à venir sont plutôt optimistes, notamment pour la volaille qui ne souffre pas d’interdit religieux et qui est beaucoup consommée en RHD : + 27 %, et + 15 % pour le porc et + 14 % pour la viande bovine. La consommation de produits laitiers est également en augmentation. Dans le même temps, la surface en terres arables diminue… Cela met en évidence le défi à relever, pour aller chercher ces marchés à l’international. Tout en gardant à l’esprit que le prix des denrées alimentaires reste indexé sur le prix du pétrole.

2. La compétitivité de l’agriculture française

La France reste le premier pays agricole en terme de production en Europe, production qui reste globalement stable mis à part la viande bovine où elle a diminué, ainsi que la volaille. Face au prix des produits qui baisse et au prix des intrants qui augmente, le nombre d’exploitation a diminué. Les exploitations doivent s’adapter au contexte, pour cela différentes possibilités : autonomie, diversification des productions et ateliers, productivité du travail… La France, qui était premier exportateur, est repassé au 3ème rang derrière l’Allemagne et les Pays Bas. Nous travaillons surtout avec des pays voisins, européens. Les fournisseurs de la France sont aussi européens : Espagne, Pays Bas…
Alors oui les normes sont contraignantes, oui nous lavons plus blanc que blanc, mais c’est trop facile de ne pas se battre. Nous avons des atouts à faire valoir. La croissance à venir ne sera pas européenne, c’est une chance d’avoir des industries agro-alimentaires à l’international.

3. Les forces et faiblesses de 3 filières agricoles

Pour la filière céréales, la production reste stable en blé, en maïs, mais elle augmente pour le colza, ce qui est d’autant plus important que les surfaces en grandes cultures restent stables. Les rendements restent plafonnés à un même niveau, mais ce secteur est trop dépendant des aides directes.
Pour la viande bovine, les Etats Unis et le Brésil sont les principaux producteurs devant l’Europe. La plupart des pays producteurs connaissent une baisse. En France, peu de viande est importée, mais peu est exportée. La France produit une viande de qualité mais nous ne savons pas l’exporter. Ce secteur connaît une baisse de la consommation, avec des exploitations fortement dépendantes des aides, avec une faible rentabilité des capitaux. L’exportation de bovins vivants limite le potentiel d’abattage. Mais cette filière possède de nombreux atouts : un attachement des consommateurs à la viande bovine, une filière allaitante traditionnelle avec des surfaces fourragère en abondance et un potentiel de développement des activités d’engraissement.
Pour la filière laitière, le prix du lait est de plus en plus volatil. Des pays comme l’Inde, les Etats Unis devraient augmenter leur production. Mais l’Europe également. En Nouvelle Zélande, l’augmentation de la production est considérable (une Mayenne en plus tous les ans), ils ne subissent pas de contrainte environnementale. Le relais devrait être pris par l’UE et les USA, mais ces derniers risquent d’avoir des problématiques d’eau. L’Irlande, la France et la Pologne peuvent augmenter leur production. L’ouest est fortement moteur pour cette augmentation (+ 12,5 % en Pays de Loire). Les industriels vont localiser leurs investissements, ce qui est un atout pour notre région. 80 % des exploitations ont moins 100 vaches laitières, même s’il y a une ferme de 1000 vaches, ce n’est pas la majorité ! Nous ne devons pas sous-estimer les pays concurrents tels que l’Allemagne, les Pays Bas, le Danemark… Et nos exportations restent trop européennes, et il y a une trop grande hétérogénéité des coûts de production. La France possède de nombreux atouts : une localisation géographique favorable, une bonne densité de collecte, des industriels qui comptent sur la scène internationale, une diversité des modèles productifs…

Alors, oui il y a des difficultés, mais il faut défendre l’agriculture, dans une société qui s’en éloigne. Il faut présenter l’agriculture sous un angle positif, il faut défendre la Politique Agricole Commune, il faut mieux vendre nos produits français sur le marché domestique, être capable d’exporter nos produits à l’international dans un contexte de demande croissante et tisser des liens avec la société. On oppose trop l’agriculture au monde urbain, il faut parler de l’agriculture productive et respectueuse de l’environnement, promouvoir les produits français de qualité. Il faudra aussi encourager les investissements et adapter les modes de financements L’agriculture de demain sera pour partie individuelle mais surtout collective. L’agriculture s’est construite avec des gens en réseau, il y a un travail collectif à mener.

…Après une matinée d’échanges un peu plus contrastée

Après la validation du rapport financier et le rapport d’activité des syndicats locaux, les 70 adhérents présents le matin, ont pu échanger sur l’année passée et les divers sujets au cœur de l’actualité agricole.
Au cœur des débats : la PAC, avec les difficultés liées au manque d’information. De plus, l’Ouest fait partie des régions qui perdent avec cette nouvelle PAC. La demande du réseau JA était d’anticiper pour la PAC 2020 et de commencer à travailler dès maintenant pour ne pas connaître cette même situation.
Autre sujet incontournable en cette période de fin de quotas : le lait. L’adhésion à une Organisation de Producteurs reste essentielle, même si selon l’avancement de ces OP leur poids est différent. Et aucune entreprise n’a respecté l’accord interprofessionnel ! Seule une OP Non Commerciale, a porté plainte et dénoncé le contrat de son entreprise.

Cette AG a permis d’insuffler un nouvel élan au réseau : L’AGRICULTURE A DE L’AVENIR, et cela passe par ce que JA défend depuis toujours : l’installation. L’accompagnement à l’installation a fait ses preuves, et doit être défendu pour ne pas céder la place à d’autres projets réservés à des installations utopiques telles que le défend le Conseil Régional. JA restera force de propositions face aux incertitudes actuelles : manque de lisibilité des marchés, des nouvelles modalités PAC ou PCAE (PMBE). Malgré les oppositions de certains aux projets agricoles et les difficultés d’expression pour défendre la profession, JA se mobilisera, encore et toujours.

Fichier à télécharger

Vidéo de la semaine

Assemblée générale FDSEA53 - partie 2
15°
Jeudi
30/03/2017
LAVAL
Météo
Plus de détails sur ma ville
AHUILLE
ALEXAIN
AMPOIGNE
ANDOUILLE
ARGENTON NOTRE DAME
ARGENTRE
ARON
ARQUENAY
ASSE LE BERENGER
ASTILLE
ATHEE
AVERTON
AZE
BAIS
BALLEE
BALLOTS
BANNES
BAZOUGERS
BAZOUGES
BEAULIEU SUR OUDON
BELGEARD
BIERNE
BLANDOUET
BONCHAMP LES LAVAL
BOUCHAMPS LES CRAON
BOUERE
BOUESSAY
BOURGON
BRAINS SUR LES MARCHES
BRECE
BREE
BRETIGNOLLES LE MOULIN
CARELLES
CHAILLAND
CHALONS DU MAINE
CHAMMES
CHAMPEON
CHAMPFREMONT
CHAMPGENETEUX
CHANGE
CHANTRIGNE
CHARCHIGNE
CHATEAU GONTIER
CHATELAIN
CHATILLON SUR COLMONT
CHATRES LA FORET
CHEMAZE
CHEMERE LE ROI
CHEVAIGNE DU MAINE
CIGNE
COLOMBIERS DU PLESSIS
COMMER
CONGRIER
CONTEST
COSMES
COSSE EN CHAMPAGNE
COSSE LE VIVIEN
COUDRAY
COUPTRAIN
COURBEVEILLE
COURCITE
CRAON
CRENNES SUR FRAUBEE
CUILLE
DAON
DENAZE
DESERTINES
DEUX EVAILLES
ENTRAMMES
EPINEUX LE SEGUIN
ERNEE
EVRON
FONTAINE COUVERTE
FORCE
FOUGEROLLES DU PLESSIS
FROMENTIERES
GASTINES
GENNES SUR GLAIZE
GESNES
GESVRES
GORRON
GRAZAY
GREZ EN BOUERE
HAMBERS
HARDANGES
HERCE
HOUSSAY
IZE
JUBLAINS
JUVIGNE
L HUISSERIE
LA BACONNIERE
LA BAROCHE GONDOUIN
LA BAZOGE MONTPINCON
LA BAZOUGE DE CHEMERE
LA BAZOUGE DES ALLEUX
LA BIGOTTIERE
LA BRULATTE
LA CHAPELLE ANTHENAISE
LA CHAPELLE AU RIBOUL
LA CHAPELLE CRAONNAISE
LA CHAPELLE RAINSOUIN
LA CROIXILLE
LA CROPTE
LA DOREE
LA GRAVELLE
LA HAIE TRAVERSAINE
LA PALLU
LA ROE
LA ROUAUDIERE
LA SELLE CRAONNAISE
LAIGNE
LANDIVY
LARCHAMP
LAUBRIERES
LAUNAY VILLIERS
LAVAL
LE BIGNON DU MAINE
LE BOURGNEUF LA FORET
LE BURET
LE HAM
LE HORPS
LE PAS
LE RIBAY
LES CHAPELLES
LESBOIS
LEVARE
LIVRE
LOIGNE SUR MAYENNE
LOIRON
LONGUEFUYE
LOUPFOUGERES
LOUVERNE
LOUVIGNE
MADRE
MAISONCELLES DU MAINE
MARCILLE LA VILLE
MARIGNE PEUTON
MAYENNE
MEE
MELLERAY LA VALLEE
MENIL
MERAL
MESLAY DU MAINE
MEZANGERS
MONTAUDIN
MONTENAY
MONTFLOURS
MONTIGNE LE BRILLANT
MONTJEAN
MONTOURTIER
MONTSURS
MOULAY
NEAU
NEUILLY LE VENDIN
NIAFLES
NIORT LA FONTAINE
NUILLE SUR OUETTE
NUILLE SUR VICOIN
OISSEAU
OLIVET
ORGERES LA ROCHE
ORIGNE
PARIGNE SUR BRAYE
PARNE SUR ROC
PEUTON
PLACE
POMMERIEUX
PONTMAIN
PORT BRILLET
POULAY
PRE EN PAIL
PREAUX
RENAZE
RENNES EN GRENOUILLES
RUILLE FROID FONDS
RUILLE LE GRAVELAIS
SAINT AIGNAN DE COUPTRAIN
SAINT AIGNAN SUR ROE
SAINT AUBIN DU DESERT
SAINT AUBIN FOSSE LOUVAIN
SAINT BAUDELLE
SAINT BERTHEVIN LA TANNIERE
SAINT BRICE
SAINT CALAIS DU DESERT
SAINT CENERE
SAINT CHARLES LA FORET
SAINT CHRISTOPHE DU LUAT
SAINT CYR EN PAIL
SAINT CYR LE GRAVELAIS
SAINT DENIS D ANJOU
SAINT DENIS DE GASTINES
SAINT DENIS DU MAINE
SAINT ELLIER DU MAINE
SAINT ERBLON
SAINT FORT
SAINT FRAIMBAULT DE PRIERES
SAINT GAULT
SAINT GEORGES BUTTAVENT
SAINT GEORGES LE FLECHARD
SAINT GEORGES SUR ERVE
SAINT GERMAIN D ANXURE
SAINT GERMAIN DE COULAMER
SAINT GERMAIN LE FOUILLOUX
SAINT GERMAIN LE GUILLAUME
SAINT HILAIRE DU MAINE
SAINT ISLE
SAINT JEAN SUR ERVE
SAINT JEAN SUR MAYENNE
SAINT JULIEN DU TERROUX
SAINT LAURENT DES MORTIERS
SAINT LOUP DU DORAT
SAINT LOUP DU GAST
SAINT MARS SUR COLMONT
SAINT MARS SUR LA
SAINT MARTIN DE CONNEE
SAINT MARTIN DU LIMET
SAINT MICHEL DE FEINS
SAINT MICHEL DE LA
SAINT OUEN DES TOITS
SAINT OUEN DES VALLONS
SAINT PIERRE DES LANDES
SAINT PIERRE DES NIDS
SAINT PIERRE LA COUR
SAINT PIERRE SUR ERVE
SAINT PIERRE SUR ORTHE
SAINT POIX
SAINT QUENTIN LES ANGES
SAINT SAMSON
SAINT SATURNIN DU LIMET
SAINT SULPICE
SAINT THOMAS DE COURCERIERS
SAINTE GEMMES LE ROBERT
SAINTE MARIE DU BOIS
SAINTE SUZANNE
SAULGES
SENONNES
SIMPLE
SOUCE
THORIGNE EN CHARNIE
THUBOEUF
TRANS
VAIGES
VAUCE
VAUTORTE
VIEUVY
VILLAINES LA JUHEL
VILLEPAIL
VILLIERS CHARLEMAGNE
VIMARCE
VOUTRE
Les unes Agri53
Journal du 30/03/17Journal du 23/03/17Journal du 17/03/17Journal du 09/03/17Journal du 02/03/17Journal du 16/02/17Journal du 09/02/17Journal du 02/02/17Journal du 26/01/17
S'abonner au journal
http://www.sanelevage.fr/

La question de la semaine

Constatez-vous des dégâts d'oiseaux sur vos semis ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Youtube
Agri53

Agri53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 38 60